• L'histoire du silence

    Connaissez vous l'histoire du silence ?

    Moi oui, un jour il me l'a contée .

    C'était un soir, sous la pluie battante, tendis que j'attendais mon bus. Il vînt s'asseoir à mes côtés, calme et discret. Mes yeux apeurés par l'étranger, dans un terme général, ne le regardèrent pas. Je restait en silence à fixer la lune, ce bel astre blanc qui est là depuis la nuit des temps. Je ne l'entendit pas, il ne parla ni ne bougea et pourtant son mécontentement me parvenait clair comme de l'eau de roche.

    Je me suis alors tournée vers lui, intriguée. À quoi ressemblait t-il ? Je ne saurais le dire, le Silence était juste sous mes yeux mais il me fut incapable de le décrire. Était t-il seulement là ? Nous parlons tout de même du silence. Il m'as souri. Il n'avait pas de bouche pourtant. Le silence m'as regarder un instant, je le sais, bien que je ne puis le prouver, puis il a porté son attention sur la lune et là, il s'est mis à me parler. Il n'avait pas de voix, aucun son qui murmurait à mes oreilles ou dans ma tête et pourtant, je ne peux dire comment, je l'entendit clairement.

    Ce qu'il me raconta ce soir là ?

    Son histoire. Une histoire qui remonte à bien longtemps, avant que quoi que ce soit n'arrive. Avant ce que nous nommons big bang ou création n'est lieu, il était là. Vide et Silence étaient les deux premiers. Puis de vide, il a immergé tant de belles choses. Vide avait fait partage de sa personne, donnant vie à l'univers. Puis, les créations de Vide se peuplèrent et il n'y avait plus de place pour Silence, il allait à droite à gauche mais toujours le dérangeait t-on. Vide était bien aise de bruit, il le rassurait car Vide avait peur de la solitude. Vide aimait la compagnie mais n'avait jamais compris à quoi servait Silence, car jamais ce dernier n'avait manifester quelques sensation, joie ou colère, jamais rien d'autre que le silence.
    Les premiers habitants de la terre ne plaisait pas à Vide, alors il les détruits. Ainsi il arriva sur Terre les humains. Et plus le temps passait, moins silence avait sa place.
    Aujourd'hui  des que silence est présent, les gens s'en incommode et le chasse d'un bruit, le nomme blanc. Il n'y a de place pour Silence que près des morts, et encore, car la encore les animaux le brise. Et Silence aime la compagnie des vivants, quand ils acceptent de le garder il est présent.

    Silence porta de nouveau son attention sur moi, moi j'avais écouté, je n'avais pas parlé, il m'étais reconnaissant. Le bus est alors arrivé, le bruit des gens et celui de la pluie l'on incommodé, alors il est parti. Je suis monter et me suis jurer de partager son histoire. Peut-être vous la racontera t-il lui même si vous le garder assez longtemps, si au lieu de parler vous écoutez, je suis sûre qu'il serait ravi de vous parler, sans aucun bruit. Car je vais aujourd'hui répondre à la question que c'est toujours poser Vide : Silence sert à écouter. Sans Silence, qui entendrait les sons qui rassure tant Vide ? 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Octobre 2019 à 18:11

    Le  néant   est  silencieux,  la  vie  est  bruyante,  mais  le  silence  est  propice  au  repos ,  et   fait   partie   de l' équilibre  qui  régit  notre  univers   entre le   Yin et  le  Yang

     Bonne soirée

     Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :