• Fiche d'identité :

    Nom de la divinité : Héra
    Étymologie : Issu du grec ancien Ἥρα / Hêra ou en ionien Ἥρη / Hêrê

    Dieux de : la fécondité, de la fidélité et du mariage
    Attributs : Le paon, le sceptre royal

          Images de la divinité      

     

     A l'origine de la voix lactée :

           Héra est la sœur de Zeus, Poséidon, Déméter, Hadès et Hestia, ce qui fait d'elle la fille de Chronos est Rhéa. Après être née, son père l'as manger et elle n'est libéré que plus tard par son frère Zeus, dont elle deviendras l'épouse.

    Un héros très connu tire son nom de celui d'Héra : Héraclès. Il fut baptisé ainsi quand il était nourrisson. Grâce à une ruse d'Hermès, l'enfant fut placé dans la couche de la déesse. Héraclès se gorgea alors du lait d'Héra, le lait jaillit de la poitrine de la déesse quand il la lâcha, forment ainsi la voie lactée, elle indiquerais que les épreuves et les travaux accomplis par le héros doivent servir à la gloire d'Héra.

    D'autre mythes dirons que le héros fut nommé ainsi pour apaisé la colère de la déesse, mais cela n'auras pas fonctionne.

    Résultat de recherche d'images pour "Héra"

    Source de l'image : 
    cliquer sur l'image

     Déesse fidèle et jalouse :

        Je vous ait expliquer plus haut que nommer Héraclès en son honneur n'auras pas suffit. En effet, alors qu'il n'est qu'un bébé la déesse enverras deux serpents dans le berceau du héros dont il triomphera sans mal. Plus tard elle enverra Lyssa, la Folie Furieuse afin que cette dernière inspire à Héraclès une folie sanguinaire qui le pousseras à tuer sa famille en pensant qu'il s'agit de ses ennemis. 

        Déesse du mariage légitime elle n'auras, contrairement à son époux, aucun amants. Elle seras pourtant désirée par beaucoup, tel que Ixion, qui s'unit à un nuage en croyant qu'il s'agit d'elle.

        Ce n'est pas une sainte pour autant, jalouse de chaque relation de Zeus avec une autre ainsi que des enfants qu'il ont ensembles, elle ne cesse de les pourchasser.

       Quand Zeus donneras naissance à Athéna, seul, Héra par jalousie lui montreras qu'elle peux aussi engendrer un enfant seul. Ainsi elle donneras naissance à Héphaistos mais trouvant le bébé lait, elle le jeta du mont Olympe.

     

    Héra, reine du ciel & déesse du mariage


    Source de l'image : http://idata.over-blog.com/3/31/37/00/hera2.jpg


    Les petites * :

    Fonctions du dieu :

    • Héra est la personnification féminine de la belle saison.
    • Déesse des mariages et des épouses, elle est la protectrice des couples.
    • Protectrice de la fécondité et des femmes en couche.
    • La déesse à aussi une attribution guerrière, notamment à Élis.

    Ses attributs sont :

    • Le paon
    • La bénisse (vache)
    • Le diadème royal
    • Le sceptre
    • La grenade
    • Le lys
       

    Principaux lieu de cultes :

    Elle est surtout vénéré à Argos, citée par Homère comme une ville chère à son cœur, à l'instar de Mycènne et Sparte. Elle possède aussi un temple à :

    • Olympie,
    • Corinthe,
    • Samos,
    • Agrigente,
    • Métaponte
    • Lesbos
    • Délos,
    • Knossos
    • Posidonia
    • Capoue 
    • Sélinonte
    • ou encore au cap Lakinion, non loin de Crotone.

    À Argos, on voyait sur un trône la statue de cette déesse, d'une grandeur extraordinaire, toute d'or et d'ivoire : elle avait sur la tête une couronne au-dessus de laquelle étaient les Grâces et les Heures. Elle tenait d'une main une grenade, et de l'autre un sceptre, au bout duquel était un coucou, oiseau aimé de la déesse. 

    En son honneur, des Jeux était organisés les Héraia.


    1 commentaire
  • Fiche d'identité :

    Nom de la divinité : Hadès
    Étymologie : Issu du grec ancien ᾍδης ou Ἅιδης / Háidês

    Dieux de : des enfer, des profondeurs de la terre
    Attributs : Cerbère, la corne d'abondance

          Images de la divinité      

     

     Légendes :

       Bien qu'il ne soit pas un dieu apprécié des grecs, il reste un dieu majeur et son rôle est très important : garder le royaume des morts.

     Fils de Cronos et Rhéa, Hadès est, comme ses frère et sœurs avalé par son père et n'est libéré que lorsque Zeus, sauvé par Rhéa, tue Cronos et ouvre son ventre pour faire sortir ses frères et sœurs qui avaient tous grandi dans l'estomac de leur père.

    Il prend part à la titanomachie et reçoit des Cyclopes la kunée, un casque merveilleux qui rend invisible, alors que Zeus reçoit le foudre et Poséidon le trident. Ce casque merveilleux, peut le rendre même invisible aux yeux des dieux, ce qui est impossible pour les autres dieux, qui ne peuvent se rendre invisibles qu'aux mortels.

     

    Hadès, roi des enfer [En cours]

     Roi des enfers ? :

    Au terme de la guerre contre les titans, Hadès reçoit en partage les « ombres brumeuses » et réside avec elles dans les Enfers. Roi des morts, sa principale mission est d'empêcher ceux-ci de quitter les Enfers

    Il est parfois compté parmi les douze Olympiens, bien que cela soit contraire à la tradition dominante : il ne sort que rarement de son royaume, l'exception la plus notable étant l'enlèvement de Perséphone. Hadès est par ailleurs assez discret dans la mythologie, étant essentiellement lié à des légendes impliquant des héros : Orphée, Thésée et Héraclès sont parmi les rares mortels à le rencontrer. Inversement, il donne à Sisyphe, Protésilas et Eurydice l'autorisation de quitter les Enfers.

     

     

     

    Hadès, roi des enfer [En cours]


    Les petites * :

    Fonctions du dieu :

    • Il est le roi des enfers et des morts.
    • Roi de la richesse et des profondeur de la terre, bien que cette attribution soit plus celle de pluton (sa version romaine) que celle d'Hadès.

    Ses attributs sont :

    • Cerbère, le chien à trois tête qui garde les portes de l'enfer
    • La kunée, son casque d'invisibilité
    • La corne d'abondance, souvent représenté la tenant dans sa main.
    • La lance à deux fourches
    • Le serpent

    Principaux lieu de cultes :

    Très peu de lieux de culte lui sont destinés, au point qu'un scholiaste de l'Iliade déclare qu'il n'en existe aucun. En réalité, la cité d'Élis, dans le nord ouest du Péloponnèse, possède bien un temple d'Hadès, ouvert une seule fois par an et seulement pour le prêtre du dieu.

    Samothrace (sous le nom d'Axiokersos, époux de Perséphone-Axiokersa), Élis et Éleusis.


    votre commentaire
  • Fiche d'identité :

    Nom de la divinité : Déméter
    Étymologie : Issu du grec ancien Δημήτηρ / Dêmếtêr, nom
    vraisemblablement composé de μήτηρ / mếtêr, « la mère »,
    et peut-être d'un nom pré-grec de la terre, δᾶ / , ce qui
    ferait d'elle « la Mère de la Terre »

    Dieux de : L'agriculture, les moissons
    Attributs : Les épis de blés

          Images de la divinité      

     

     Légende des saisons :

           Déméter est la sœur de Zeus, Poséidon, Héra, Hadès et Hestia, ce qui fait d'elle la fille de Chronos est Rhéa. Après être née, son père l'as manger et elle n'est libéré que plus tard par son frère Zeus.

           Elle auras une fille avec Zeus, Perséphone, d'abord connue sous le nom de "Coré" signifiant "la fille" en lien avec le nom de Déméter qui signifie "la mère". Lorsque Coré est kidnapper par Hadès, Déméter est anéantie. La terre se mourrait sans Déméter pour s'en occuper, la déesse étant trop triste pour continuer son travaille, elle pris les traits d'une vielle femme du nom de Dosco et partit à la recherche de sa fille. 
    Voyant la famine arriver sur le monde des humains, Zeus envoya Hermès au enfer pour demander à Hadès de rendre Perséphone à sa mère. Mais le dieu des souterrains avait fait manger à la jeune fille une grenade des enfer, et quiconque mange dans le royaume des morts, ne peux plus le quitter.
    Zeus intervint alors une seconde fois en proposant un compromis. Durant six mois de l'année, Perséphone seras en compagnie d'Hadès, au enfer et les six autre mois, elle remonteras à la surface pour être avec sa mère. Ainsi, lorsque sa fille part pour les enfer, la nature petit à petit s'endort sur l'automne, s'étire sur l'hiver et lorsque Perséphone remonte à la surface, Déméter, heureuse, réveille la nature et donne vie au printemps, puis à l'été.

    Ainsi, Coré devient Perséphone, la déesse des souterrains, reine des enfer, épouse d'Hadès. 

    Déméter, déesse de l'agriculture

    Source de l'image :
    https://vignette.wikia.nocookie.net/olympians/

    images/2/29/New_Demeter.png/revision/latest?cb=20180627134701

     Ses autres enfants :

        Déméter eut d'autres enfants que Perséphone. Le héros Iasion s'unit à elle dans un champ labouré trois fois et lui donna un fils qui fut appelé Ploutos et devint la personnification de la richesse. Homère mentionne que Zeus, par jalousie, foudroya Iasion.
        Unie à Poséidon, Déméter conçut aussi Arion, un cheval immortel, et une déesse mystérieuse dont il était interdit de prononcer le nom, que l'on désignait sous le vocable de Despina (« la Maîtresse »). La légende rapporte qu'ayant conçu Despina durant sa quête de Perséphone.

    Déméter enseigna aux humains les semis et le labour.

        Durant son errance sous la forme de Doso, elle rencontra Céléos, roi d'Éleusis.
    Pour le remercier de son accueil, elle prit avec elle les fils du roi, Démophon et Triptolème, tenta de rendre le premier immortel et enseigna au second l'art de l'agriculture. Celui-ci devait transmettre cet art au reste des humains. Selon certaines traditions, elle lui aurait aussi donné des grains de blé afin qu'il les répandent sur la Terre.

     

     

    Déméter, déesse de l'agriculture

    Source de l'image : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb
    /a/ae/Dem%C3%A9ter_tipo_Madrid-Capitolio_%28Museo_del_Prado%29_01.jpg/220px-Dem%C3%A9ter_tipo_Madrid-Capitolio_%28Museo_del_Prado%29_01.jpg


    Les petites * :

    Fonctions du dieu :

    • Déméter est la déesse des moissons et de l'agriculture,
    • mais c'est aussi la déesse de la fertilité de la terre.
    • Déesse des céréales, notamment le blé.
    • Elle initie les humains aux mystères du renouvellement de la vie et de l'au-delà.

    Ses attributs sont :

    • L'épis de blé
    • Le pavot
    • Le flambeau
    • Le serpent

    Principaux lieu de cultes :

    Déméter était vénérée dans la Grèce entière, elle avait trois sanctuaires : ÉleusisThermopylesSamothrace.


    1 commentaire
  • Fiche d'identité :

    Nom de la divinité : Dionysos
    Étymologie : Issu du grec ancien Διώνυσος / Diốnusos

    Dieux de : La vigne, de l'ivresse
    Attributs : La thyrse

          Images de la divinité      

     

     Légendes de sa naissance :

       Dionysos est le fils de Sémélé et de Zeus. Alors qu'elle est enceinte de lui, Sémélé, poussée par une Héra jalouse, décide de contempler Zeus dans toute sa majesté mais, incapable de supporter cette vue, la belle mortel trouve la mort. Zeus tire alors son fils du ventre de sa mère et, s'entaillant la cuisse, y coud l'enfant pour mener sa gestation à terme. Ce récit de la gestation de Dionysos dans la cuisse de Zeus recouvre un noyau mythique très ancien.

    Dans la version orphique du mythe, Dionysos est le fils de Perséphone et Zeus. Héra, jalouse, demande aux Titans de se débarrasser du nouveau-né. Ceux-ci coupent donc Dionysos en morceaux et le font cuire dans une marmite. Athéna ramasse pourtant son cœur et le donne à Zeus qui en féconde ensuite Sémélé. Dans les deux cas, Dionysos connaît deux naissances, ce qui explique l'une de ses épithètes, díogonos, « le deux fois né ». Pour le soustraire à la vengeance d'Héra, il est confié à Ino, sœur de Sémélé, et à son époux, Athamas. Mais découvert par Héra, Dionysos est alors remis aux nymphes, sous la direction de Silène, sur un mont de ThraceNysa. Plus tard, pour échapper à Héra, il est transformé en chevreau. 

    Dionysos, dieu du vin [En cours]

     Comment est-il devenu Olympien ? :

       Après avoir accomplis moulte exploits, Dionysos devient un dieu, mieux encore, il est l'un des douze dieux de l'olympe. Bien sûr, avant son arrivé, ils étaient déjà douze, six déesses : Héra, Hestia, Athéna, Aphrodite, Artémis et Déméter. Et six dieux :  Arès, Zeus, Poséidon, Héphaïstos, Apollon et Hermès.
    Les femmes ne voulaient pas céder leur place à ce nouveau dieu, pour ne pas rompre l'équilibre de "six déesses, six dieux" mais comme aucun homme n'as voulu se retirer, Hestia à décidée de laisser sa place au nouveau dieu. C'est ainsi qu'en plus de devenir dieu, Dionysos est devenu l'un des douze olympiens.

     

     

     

    Dionysos, dieu du vin


    Les petites * :

    Fonctions du dieu :

    • Dieux de la végétation en règle générale mais plus particulièrement de la vigne, du vin et de ses excès, de l'ivresse.
    • Il est aussi le dieu de la folie et de la démesure.

    Ses attributs sont :

    • La thyrse (qui est une tige souple surmontée d'une pomme de pin, d'un bouquet de feuilles de vigne ou de lierre.)
    • Les animaux au quels il est associer sont le bouc, la panthère et l'âne, plus tard viendras le dauphin suite à son embarcations sur un bateau de pirates. On ne sait pas si il est kidnapper ou monter volontairement, mais lorsque que le chef des pirates veux faire de lui un esclave, Dionysos rend l'équipage fous, les pirates se jettent alors à la mer et se métamorphoses en dauphins.
    • La grappe de raisin
    • Le pin et le lierre
    • Le canthare (vase profond pour boire du vin)

    Principaux lieu de cultes :

    Dionysos était très vénéré à :

    • Athènes
    • Eleusis
    • Delphes
    • Orchomène
    • Sicyone

    Son amour :

    • Alors que Thésée a abandonné Ariane sur l'île de Naxos, Dionysos qui passait par là est tombé amoureux de la jeune femme, il l'emmène alors sur l'Olympe pour en faire sa femme.

    1 commentaire