• Le Souffleur de Verbes

    LE SOUFFLEUR DE VERBE 

    Article écrit par Loupzen

    Et c’est ainsi qu’est né «le souffleur de verbe » quand le verbe est dans l’action.

    D’où proviennent les idées que nous avons en tête et qui parfois nous rendent irrésistible aux yeux de autres ?

    D’un cerveau bien plein, d’une tête bien faite ou de la rencontre entre un heureux hasard et une opportunité ?

      Allez savoir !

    Pourtant sur la question :

      J’ai une idée : parfois cette expression est accompagnée d’une ampoule allumée au dessus de la tête de l’auteur de ce coup de tonnerre ( ce qui fait dire de lui qu’il est un allumé) c’est aussi le signe précurseur d’un changement qui ne va pas vous plaire (à moins que vous en soyez l’auteur) la réponse en général se trouve dans l’exemple suivant.

      Quelle drôle d’idée : est le commentaire le plus direct pour vous faire croire que votre idée n’est pas la bienvenue .

      Une idée en l’air : est le signe d’un futur trait de génie qui va chambouler le cerveau cartésien de votre interlocuteur…  attention danger.

      Une idée dans l’air : ne provient pas forcement d’une fuite d’une tête trop pleine ou d’un cerveau bien fait. Le fait de flotter dans l’éther indique que la provenance est inconnue et que vous ne revendiquer pas la paternité de cette nouvelle… vous apprendrez bien trop tard que c’était une idée à la con . Si cette idée était bonne vous pourrez alors envisager une adoption..

      Avoir de la suite dans les idées : plus fréquemment employé « dans ses idées » indique que vous ne perdez pas le Nord, que votre première idée était la bonne (pour sûr c’était la vôtre! ) et que vous n’avez pas fini de bousculer votre auditoire avec vos idées à la con.

    Idée fixe :  on doit cette expression à un mot d’origine gauloise. Il désignait un chien de petite taille dont le maître était tombé à l'époque de sa jeunesse dans un chaudron de soupe « à l’oignon y croûton. ».

      Avoir une idée derrière la tête : Tout comme le béret basque de Raymond qui n’avait pas des sens et de ce fait « chaque fois que vous vous retournerez, vous l’aurez dans le dos ». Il ne vous reste qu’une seule alternative, l’avancée en crabe.

      Lancer une idée : Une idée neuve à laquelle vous n’êtes pas encore habitué vient de frapper à votre porte. N’étant pas habitué à avoir des idées de génie, vous la renvoyez à «ses chères études ».

      Trouver une idée : Le hasard fait bien les choses. Lors d’une sortie, alors que votre cerveau est en roue libre, vous vous heurtez à une étonnante trouvaille qu’un ignorant a laissé tomber. Opportuniste vous la ramassez … le malheur des uns fait le bonheur de Vous…. Bonne idée ça !

      Des idées noires : associez cette expression à des cheveux longs et idées courtes, vous comprendrez pourquoi des mains noires lui donnèrent le jour. C’était il y a longtemps, sur des guitares. C’est l’origine des maux du « Blues ».

    L'important est de ne pas rester sur cette fin, les idées noires vous donnent le blues, changer de registre, ouvrez vos pensées et accueillez celles des autres, ne restez pas les pieds tanqués dans le même sabot et partagez vos idées, vous allez enfin comprendre que les vôtres n’étaient pas si mauvaises que çà !

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Octobre à 10:11

    IL y a quelques temps déjà, on disait  qu' en France, on manquait de pétrole, mais pas d' idées !

    Il semblerait  que ça ne concerne pas  notre gouvernement, qui n' a d' idée que  pour  nous saigner plus encore que les gouvernements précédents !

     Si quelqu'un  a une idée, je suis preneur !

     Bonne journée

     Amicalement

    2
    Lundi 8 Octobre à 11:01

    En toute quiétude :votez dés au jour d'hui...pour le regretter demain.

    Avec toute notre considération pour votre participation.

     

    3
    Lundi 8 Octobre à 15:08

    Bonjour loupzen.

    Pour commencer, je vous remercie pour cet article qui est génial, comme d'habitude.

    Les commentaires que vous avez laissé sur mes articles m'ont beaucoup touchés et je m'excuse de ne pas vous avoir encore répondu, je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment puisque que je continue les mises à jour de La Gazette.

    Me serais t-il possible de placer un "Psst" dans votre article aujourd'hui ? Sinon je le mettrait dans le mien demain.

    Bonne journée, Aegea.

    4
    Lundi 29 Octobre à 18:27

    merci pour ce bel article qui nous remet les idées en place happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :